Les altcoins Zilliqa (ZIL) et VeChain (VET) de l’ère 2017 montent en flèche au milieu du boom des bitcoins

Comme c’est devenu la norme ces derniers mois, le bitcoin fait fureur car il a pris de l’ampleur.

Sur la semaine, la principale cryptocarte est en hausse de 13 %, dépassant presque toutes les cryptocartelles du top 100 par capitalisation boursière, à l’exception d’un petit nombre de pièces.

Ce qui est intéressant avec ces pièces, c’est qu’elles ne sont pas les “blue chips” de DeFi auxquelles on pourrait s’attendre.

En fait, les pièces qui dépassent maintenant les Bitcoin sont des cryptocurrences de l’ère 2017 qui ont gagné beaucoup d’attrait lors du précédent marché haussier, mais qui se sont éteintes pendant le “Crypto Winter”.
Les altcoins de l’ère 2017 explosent plus haut malgré le rallye du Bitcoin

La VeChain (EFP) a augmenté de 15,5 % rien qu’au cours des dernières 24 heures, ce qui en fait la meilleure performance, à l’exception de Blockstack (STX), qui a gagné 35 % sur la même période.

Cette hausse survient malgré le fait qu’il y a eu peu de nouvelles concernant VeChain ces derniers jours. Il est à noter que l’EFP va être ajouté à Coinbase Custody, ce qui pourrait signifier qu’il pourrait obtenir le traitement Coinbase Retail à l’avenir.

Un autre altcoin de l’ère 2017 qui se mobilise fortement est Zilliqa (ZIL), la première chaîne de blocage à mettre en œuvre la technologie connue sous le nom de sharding.

Le ZIL a augmenté de 7 % aujourd’hui et d’environ 300 % au cours des 30 derniers jours seulement.

Il semble que l’on s’accorde de plus en plus à dire que ces chaînes de blocage vont commencer à constituer une menace pour Ethereum. Ethereum, malgré sa position dominante dans DeFi, est confronté à une congestion du réseau extrêmement importante en période de volatilité des prix et lorsque de nouveaux jetons et projets sont lancés.

Enfin, Verge (XVG) a gagné 15 % au cours des dernières 24 heures, mais reste environ 97 % en dessous de son prix record de près de 0,30 $.

Quand DeFi connaîtra-t-il un boom ?

Le rallye de ces altcoins par rapport aux bitcoins et au reste du marché des cryptocurrences a fait chuter les investisseurs, en particulier dans l’espace Ethereum et DeFi.

Ethereum possède la communauté et la collection de cas d’utilisation légitime les plus dynamiques et les plus actives. Mais, au cours des sept derniers jours, l’ETH n’a connu qu’un gain de six pour cent, soit moins de la moitié de ce que la CTB a gagné la semaine dernière.

Les pièces de la finance décentralisée ont connu un sort encore pire.

Les noms les plus réputés dans le domaine, tels que Yearn.finance (YFI), The Graph (GRT), Compound (COMP), Aave (AAVE), THORChain (RUNE), et d’autres encore, ont baissé de plus de 10 % la semaine dernière.

Une fois de plus, cette baisse survient malgré l’utilisation continue de ces plateformes DeFi et la poursuite de l’innovation.

Alex Krüger, un économiste de l’espace, a déclaré qu’il pense qu’à terme, les pièces de DeFi vont attirer l’attention des investisseurs institutionnels, ce qui va conduire cet espace vers de nouveaux sommets.